Image mise en avant pour "La contribution de Georges Levesque mise en valeur dans le développement du CRBM"

22 septembre 2023

Par karena

La contribution de Georges Levesque mise en valeur dans le développement du CRBM


Les membres du conseil d’administration ainsi que les employés du Centre de recherche sur les biotechnologies marines ont profité de la plus récente assemblée générale annuelle pour rendre un hommage bien senti à Georges Levesque, qui a été l’un des membres fondateurs du CRBM.

Georges Levesque a également été le président du conseil d’administration pendant plus de 23 ans. Pour illustrer en grande pompe son rôle déterminant dans la création et le rayonnement international du CRBM, une plaque honorifique a été dévoilée. L’édifice du CRBM portera, de surcroît, le nom de « Édifice Georges-Levesque ». Un geste qui a grandement touché le principal intéressé.

« Je ne m’attendais pas à ça. C’est sûr que c’est une reconnaissance et une fierté pour moi de recevoir un tel honneur. Le CRBM, c’est une importante partie de ma vie. J’ai consacré des heures et des heures à développer ce projet », de mentionner Georges Levesque.

Tous s’attendent pour dire que sans la contribution de Georges Levesque, le Centre de recherche sur les biotechnologies marines, tel qu’on le connait aujourd’hui, ne serait pas le même. Il a agi comme un véritable phare pour traverser toutes les étapes majeures du CRBM depuis sa création.

« Il faut se replacer à la fin des années 90. À l’époque, ce type de centre de recherche, il n’y en avait pratiquement pas. Aujourd’hui, tout le monde se rabat sur la mer. Nous avons donc été des précurseurs. Il a fallu partir de zéro », de poursuivre Georges Levesque.

Plus de 20 ans après sa mise au monde, le Centre de recherche sur les biotechnologies marines est plus florissant que jamais. Il compte sur une quarantaine d’employés et bénéficie d’un budget imposant de quelques millions de dollars.

D’autres investissements importants sont également prévus dans les prochaines années pour permettre au CRBM de poursuivre son développement et pour maintenir son niveau d’excellence à l’échelle internationale. Malgré tout, comme le dit si bien Daniel Bénéteau, membre du conseil d’administration du CRBM, il demeure le « secret le mieux gardé de la ville de Rimouski ».  

Source :  Vitalité économique Bas-Saint-Laurent (secteur Est), septembre 2023


Partager cet article

Twitter
Facebook
LinkedIn
Courriel